Quelles sont les étapes de la création d’une micro-entreprise ?

Il n’est pas toujours aisé d’effectuer ses démarches pour devenir micro-entrepreneur. Voici les 5 étapes essentielles à la création de votre auto-entreprise :

La déclaration du début d’activité lors de la création de la micro-entreprise

La déclaration d’activité auprès de l’administration consiste à informer les institutions sociales et fiscales de votre projet. Il s’agit essentiellement de donner les informations suivantes :

  • Identité, adresse de correspondance et adresse professionnelle (si vous en avez une)
  • Type d’activité
  • Choix du régime fiscal et social

Le régime social est obligatoire pour les travailleurs non-salariés, vous devez choisir entre le Régime des indépendants (anciennement RSI) et la CIPAV, selon la nature de votre activité (vente, profession libérale, prestation de services, etc.).

Cependant, lorsque vous créez une micro-entreprise comme activité secondaire alors que vous êtes salarié, vous demeurez au régime général de la sécurité sociale. En effet, vous ne pouvez pas cumuler deux régimes sociaux.

Pour déclarer son activité, vous devez remplir en ligne ou en version papier le formulaire P0. Il est transmis à l’URSSAF qui se charge ensuite de communiquer l’information notamment auprès du service des impôts. Ces démarches sont réalisables par courrier, mais aussi sur place.

 

Le choix de la domiciliation

La loi exige que toute entreprise française doit avoir une adresse physique qu’elle doit déclarer au Centre de Formalités des Entreprises (CFE). La domiciliation d’entreprise peut être différente du lieu d’exercice de l’activité professionnelle :

  • La domiciliation à domicile : La domiciliation de la micro-entreprise peut tout à fait se réaliser à son domicile lorsqu’il s’agit également de son lieu de travail.

  • La pépinière d’entreprise : Les pépinières d’entreprises mettent à disposition des micro-entrepreneurs la location de bureaux à un tarif très avantageux ainsi que de nombreux services. L’accès à une pépinière d’entreprises est très limité car très demandé par les micro-entrepreneurs.

  • Le local commerciale : C’est une solution pour les micro-entrepreneurs pour domicilier leur entreprise. Il faut cependant bien connaître les charges à payer comme les diverses factures, le coût d’entretien…

Le statut de micro-entrepreneur ne permet malheureusement pas une déduction de ces charges. Ainsi, le chiffre d’affaires doit être suffisant pour faire face à ces nombreuses charges.

 

Choisir son asssurance professionnelle 

Le micro-entrepreneur est responsable de ces actes professionnels. Il est important de s’occuper dès le début de vos assurances professionnelles. En effet il a tout intérêt à couvrir les risques liés à son activité pour protéger ses biens et se prémunir contre les dommages d’autrui, mais aussi protéger sa propre personne ainsi que ses revenus.

L’obligation de souscrire à une assurance professionnelle dépend de l’activité de votre micro-entreprise. La loi ou les textes régissant l’activité professionnelle peuvent imposer la souscription à une assurance. (voir articles sur la RC pro)

 

Le respect des obligations comptable

Les micro-entreprises bénéficient d’obligations comptables et fiscales relativement simplifiées. Le gérant n’a aucune obligation de produire des comptes annuels et de tenir des livres comptables. Il n’est pas nécessaire de déclarer un bilan annuel, ce qui implique des frais de comptables et un temps de gestion en moins, ce qui constitue un avantage certain.

Le gérant doit cependant justifier la nature de tous mouvements du compte relatif à la structure.

A ce titre, seul l’enregistrement chronologique des recettes et des achats est exigé. Ainsi, concernant les obligations comptables, l’entrepreneur doit simplement :

  • Tenir un livre-journal des recettes
  • Tenir un registre des achats (en cas d’achat et revente de marchandises)

 

Si vous avez besoin d’un accompagnement dans vos démarches vous pouvez visiter notre page dédiée.  Vous pouvez également nous contacter directement, nos équipes se tiennent gratuitement à votre disposition afin de vous aider. Vous pouvez nous joindre 7/7j à l’adresse mail contact@quickjobs.fr

 

Pourquoi créer sa micro-entreprise avant 2020 ?

Pourquoi créer sa micro-entreprise avant 2020 ?

   La réforme de l'ACRE prévue pour janvier 2020 va considérablement réduire les exonérations accordées aux micro-entrepreneurs. Cependant, il n'est pas trop tard pour en bénéficier et il est encore temps de créer sa micro-entreprise:   Réduction des aides Au 1er...

Réforme de l’ACRE: Quels changements pour 2020 ?

Réforme de l’ACRE: Quels changements pour 2020 ?

  Initialement prévue pour septembre 2019, le projet de réforme de l'ACRE entrera en application au 1er janvier 2020. Quels changement sont à prévoir pour 2020 ?   Après la réforme de l'ACRE, qui pourra en bénéficier ? Depuis janvier 2019, l'Acre était ouverte à...

Responsabilité civile profesionnelle, quelle utilité ?

Responsabilité civile profesionnelle, quelle utilité ?

  L’assurance responsabilité civile professionnelle, plus communément appelé RC pro, est une protection générale aux risques et aux dommages pouvant être engendrés lors de l'exercice d'une activité professionnelle. Beaucoup d'interrogations subsistent autour de cette...

Recevez notre newsletter

Un récapitulatif, tous les mois. Pas de spam. Votre email n'est communiqué à personne.

L'intérim digitale des indépendants

Devenez micro-entrepreneur et trouvez des contrats, gratuitement.

Vous pouvez nous ContacteR à tout moment, ou venir nous voir 🙂

 

79 rue de Sèze, 69006, Lyon

Copyright © 2018 QuickJobs.fr