Micro-entreprise – Déclarer son Chiffre d’Affaires et payer ses charges

Micro-entreprise – Déclarer son Chiffre d’Affaires et payer ses charges

Bien déclarer son chiffre d’affaire d’affaires fait partie des obligations de toutes micro-entreprises. Cependant pour les jeunes auto-entrepreneurs faire sa première déclaration n’est pas toujours évident.

 

Quand faire sa première déclaration de Chiffres d’Affaires ?

Pour faire votre première déclaration de chiffre d’affaire, vous disposez de 3 mois. Même avec un CA nul la déclaration est obligatoire.

Par exemple, si votre activité démarre le 1er février, vous devez déclarer votre CA pour la première fois le 31 mai. Les déclarations suivantes devront respecter la périodicité choisie lors de la création de votre micro-entreprise.

 

Comment effectuer les déclarations suivantes ?

Lors de la création de votre micro-entreprise, vous pouvez choisir une périodicité mensuelle ou trimestrielle pour déclarer votre Chiffre d’Affaires (CA). Après votre première déclaration, vous devrez respecter votre périodicité.

• Déclarations mensuelles : votre déclaration est à effectuer à la fin du mois suivant. Par exemple : le CA effectué en Mars, devra être déclaré avant le 30 Avril.

• Déclarations trimestrielles: Vous devez déclarer chaque trimestre le chiffre d’affaire des trois mois précédent. Les échéances trimestrielles sont fixés aux 30 avril, 31 juillet, 31 octobre et 31 janvier à midi. Par exemple en janvier, vous déclarez le chiffre d’affaires encaissé en octobre, novembre et décembre. En avril, vous déclarez le chiffre d’affaires encaissé en janvier, février et mars, etc…

Si vous souhaitez modifier votre périodicité, vous devez adresser un courrier recommandé à votre Centre de Formalités des Entreprises avant le 31 octobre. La modification sera effective le 1er janvier de l’année suivante.

Où faut-il déclarer son CA ?

Depuis le 1er Janvier 2019, tous les auto-entrepreneurs doivent faire leur déclaration en ligne. Vous disposez de 2 choix pour déclarer votre CA:

• Sur le portail officiel des auto-entrepreneurs Vous devez effectuer cette démarche par le biais du compte que vous aurez créé sur autoentrepreneur.urssaf.fr, au plus tard le dernier jour de chaque mois ou trimestre.

• Sur l’application mobile de l’URSSAF. Il suffit de se connecter avec ses identifiants Net-Entreprise (Siret, nom prénom et mot de passe) afin que l’opération soit la plus fluide possible.

Comment remplir sa déclaration en ligne ?

Pour commencer, vous devez vous créer un compte sur le site www.autoentrepreneur.urssaf.fr ou sur l’application. Lors de la création de votre compte, vous devrez renseigner votre numéro de SIRET et votre numéro de sécurité sociale.

Une fois votre compte créé, vous aurez accès au formulaire de déclaration. C’est dans celui-ci que vous indiquerez le montant de votre CA, même si celui-ci est nul. Le montant des cotisations sera alors calculé automatiquement.

 

Si vous avez besoin d’aide pour effectuer votre déclaration, vous pouvez nous contacter par e-mail à l’adresse contact@quickjobs.fr. Nos équipes se feront un plaisir de vous assister gratuitement dans vos démarches.

Quelques outils de gestion pour les micro-entrepreneurs

Quelques outils de gestion pour les micro-entrepreneurs

  Il existe beaucoup d'outils de gestion pour les micro-entrepreneurs. Ces derniers vous assistent depuis la création de votre statut jusqu'au paiement de vos charges. C'est pourquoi nous vous proposons ici les meilleurs exemples d'outils pour gérer vos formalités...

Recevez notre newsletter

Un récapitulatif, tous les mois. Pas de spam. Votre email n'est communiqué à personne.

L'intérim digitale des indépendants

Devenez micro-entrepreneur et trouvez des contrats, gratuitement.

Vous pouvez nous ContacteR à tout moment, ou venir nous voir 🙂

 

79 rue de Sèze, 69006, Lyon

Copyright © 2018 QuickJobs.fr

Quelles sont les différences entre un auto-entrepreneur et un Travailleur indépendant ?

Quelles sont les différences entre un auto-entrepreneur et un Travailleur indépendant ?

Les différences entre travailleur indépendant et auto-entrepreneur ne sont pas toujours clairement définies et la confusion est fréquente. Quelle est la bonne appellation à utiliser pour mon activité ? Quel est le meilleur choix d’un point de vue administratif ou financier ? Voici quelques éléments de réponse:

 

Le statut de travailleur indépendant

Un travailleur indépendant, aussi appelé « freelancer », est un professionnel indépendant qui propose ses services sous forme de prestations. Un freelancer peut:

  • Etre auto-entrepreneur et donc disposer d’un régime simplifié 
  • Etre entrepreneur individuel au régime normal – EURL 
  • Créer sa propre société unipersonnelle – SASU

Un freelance peut donc être un auto-entrepreneur, mais pas nécessairement. Dans la plupart des cas, il alterne entre statut de freelance, CDD ou autres contrats.

 

Le statut d’auto-entrepreneur

Le statut d’auto-entrepreneur est un régime fiscal et social. En tant qu’auto-entrepreneur, vous êtes le dirigeant de votre micro-entreprise et disposez de diverses options.

En adhérant à ce régime, l’auto-entrepreneur règle ses charges sociales sur la base d’un pourcentage de son chiffre d’affaire. Son impôt sur le revenu est lui aussi basé sur un pourcentage de son C.A.

 

Quelles sont les différences concrètes entre un travailleur indépendant et un auto-entrepreneur?

On compte quatre différences majeures entre ces statuts.

  • La première est la possibilité qu’a un auto-entrepreneur de cumuler un emploi en plus de l’activité de sa micro-entreprise, ce qui n’est pas toujours le cas pour les autres travailleurs indépendants.
  • Ils ont également la possibilité de ne pas s’acquitter de la TVA auprès de ses fournisseurs et de ne pas la facturer à ses clients. Le plafond de CA pour pouvoir bénéficier de cette exemption est de 33 200€ pour les activités de service ou 82 800€ pour l’achat et la vente de biens.
  • Le paiement des charges et les cotisations sont simplifiées. Une déclaration de CA à l’URSSAF suffit pour être en règle.
  • Les auto-entrepreneurs peuvent rendre leurs biens fonciers insaisissables mais la séparation n’est pas automatique contrairement aux EURL par exemple.

Enfin, l’auto-entrepreneur est plafonné à un chiffre d’affaire de 70 000€ par an pour les activités de service (ou 170 000€ pour les activités commerciales) alors que les autres régimes indépendants ne sont pas concernés par ce plafond. 

Il est souvent conseillé de commencer son activité en tant qu’auto-entrepreneur puis de basculer, si besoin est, sur un autre régime afin d’outrepasser le plafond de CA annuel.

Si vous avez des questions ou besoin d’aide concernant les démarches pour devenir micro-entrepreneur, nos équipes se feront un plaisir de vous aider gratuitement. Pour cela, il vous suffit de suivre ce lien.

 

 

Quelques outils de gestion pour les micro-entrepreneurs

Quelques outils de gestion pour les micro-entrepreneurs

  Il existe beaucoup d'outils de gestion pour les micro-entrepreneurs. Ces derniers vous assistent depuis la création de votre statut jusqu'au paiement de vos charges. C'est pourquoi nous vous proposons ici les meilleurs exemples d'outils pour gérer vos formalités...

Recevez notre newsletter

Un récapitulatif, tous les mois. Pas de spam. Votre email n'est communiqué à personne.

L'intérim digitale des indépendants

Devenez micro-entrepreneur et trouvez des contrats, gratuitement.

Vous pouvez nous ContacteR à tout moment, ou venir nous voir 🙂

 

79 rue de Sèze, 69006, Lyon

Copyright © 2018 QuickJobs.fr

Micro-entrepreneur: Comment faire sa déclaration d’impôts?

Micro-entrepreneur: Comment faire sa déclaration d’impôts?

Tout d’abord, il faut faire attention à sa date d’échéance qui dépend de votre région d’habitation. La déclaration d’impôts sur le revenu se fait en fonction de votre catégorie d’activité et s’adapte aux options que vous avez sélectionnées.

 

Si vous avez sélectionné l’option « versement libératoire de l’impôt »

 

Vous devrez remplir le formulaire 2042 C PRO. Ajoutez votre chiffre d’affaires brut obtenu sur l’année précédente:

– Premièrement dans le cadre « 5TE » si vous êtes en activité libérale

– Ensuite dans le cadre « 5TB » si vos revenus correspondent à une activité de prestations de service et locations

– Enfin dans le cadre « 5TA » pour le chiffre d’affaires lié à la vente de marchandises

Il faut déclarer 100% de votre chiffre d’affaires. Vous n’aurez rien à payer, car vous l’avez déjà fait lors du règlement de vos charges.

Si vous n’avez pas sélectionné l’option « versement libératoire de l’impôt » 

 

A la page 3 du formulaire 2042 C PRO. Vous devrez alors déclarer les montants (sans l’abattement) adaptés dans la case correspondant à la catégorie d’activité.

Premièrement dans le cadre « 5KP » (page 3), si vous faites des prestations de service et locations

Ensuite avec le cadre « 5KO » (page 3), si vous faites de la vente de marchandises

Enfin le cadre « 5HQ » (page 6), si vous exercez une activité libérale

Le montant de vos revenus ainsi déclaré est utilisé pour calculer le montant des acomptes que vous devez régler chaque mois suite à la mise en place du prélèvement à la source.

 

Où faire sa déclaration d’impôt Auto-Entrepreneur?

 

Vous devez accéder à votre espace particulier des impôts sur le site impôts.gouv.fr

Attention, même si vous êtes chef d’entreprise, vous devrez accéder au service dédié aux particuliers pour déclarer vos revenus Auto-Entrepreneur.

En revanche, pour déclarer la TVA, s’acquitter de la CFE et gérer le compte fiscal de votre Micro-Entreprise, il faut que vous alliez sur « l’espace professionnel des impôts ». 

Pour une première connexion: munissez-vous de votre numéro fiscal, d’une adresse mail et d’un mot de passe.

 

 

 

Quelques outils de gestion pour les micro-entrepreneurs

Quelques outils de gestion pour les micro-entrepreneurs

  Il existe beaucoup d'outils de gestion pour les micro-entrepreneurs. Ces derniers vous assistent depuis la création de votre statut jusqu'au paiement de vos charges. C'est pourquoi nous vous proposons ici les meilleurs exemples d'outils pour gérer vos formalités...

Recevez notre newsletter

Un récapitulatif, tous les mois. Pas de spam. Votre email n'est communiqué à personne.

L'intérim digitale des indépendants

Devenez micro-entrepreneur et trouvez des contrats, gratuitement.

Vous pouvez nous ContacteR à tout moment, ou venir nous voir 🙂

 

79 rue de Sèze, 69006, Lyon

Copyright © 2018 QuickJobs.fr

Micro-entrepreneurs: les arnaques à éviter

Micro-entrepreneurs: les arnaques à éviter

Que ce soit par courrier, email ou par téléphone, les jeunes entrepreneurs, micro-entrepreneurs et chef d’entreprises sont régulièrement la cible d’arnaques en tout genre dès la création de leur statut.

Le piège utilisé: vous faire croire que le paiement est obligatoire et urgent.

1- Quelles sont les différentes escroqueries ?

  • Les courriers se disant des administrations/organismes officiels (le gouvernement, les impôts, l’Urssaf, l’INSEE) qui provient en réalité de société privée commerciale.

Ces courriers se présentent comme une facture urgente à régler et imitant les logos, la charte graphique et les acronymes  des administrations.

La présence de conditions Générales de Vente indique qu’il s’agit bien d’une transaction commerciale et non d’une demande de cotisation légale par un organisme officiel.  Pensez à vérifier l’adresse de l’expéditeur ainsi que l’adresse du tribunal compétent en cas de litige (souvent hors de France),  l’inscription en toutes lettres « Offre facultative commercialisée » sur le courrier témoigne d’un courrier non officiel.

Citons également : 

  • Les courriers et appels téléphonique de non respect de la RGPD
  • Le courrier demandant le paiement des frais d’enregistrement pour votre n°SIRET/SIREN
  • Le courrier qui vous propose de vous ajouter aux annuaires des professionnels
  • Le courrier se disant de la CCI (voir image).
  • Par mail : Vous pouvez recevoir de la part de l’Urssaf, de la Sécurité Sociale des Indépendants, du Trésor Public ou d’autres organismes un lien vous menant sur un site ressemblant à l’organisme officiel dont le but est de vous soutirer des informations (mots de passe, identifiants, justificatifs d’identité, coordonnées bancaires). Soyez vigilant.

    Exemple d’arnaque les plus connues: Registre Officiel, Registre APE, Info K-bis, R Siret, Répertoire-SIRENE, Répertoire des entreprises et indépendants, InfoSiren.

    Voir également le blog

2- Comment éviter de tomber dans le piège ?

La démarche de création du statut n’implique aucune redevance payante (ouverture de l’auto-entreprise, immatriculations aux registres, demande de n° SIREN, SIRET, TVA intracommunautaire, etc).

Voici un article vous permettant de connaître à quelles redevances et taxes le micro-entrepreneur est assujetti (lien).

En général, les arnaqueurs vous demandent toujours de payer en avance, à distance, et sans facture préalable. Ils insistent sur le fait que c’est « urgent », que vous êtes « dans le rouge », etc.

Un paiement officiel émanant de l’état a toujours un code de référence vérifiable sur impots.gouv.fr

 

 

3- Quels sont les recours possible ?

 

Dans le cas où vous êtes tombé dans le piège et que vous avez payer une certaine somme, vous pouvez:

  • Contacter votre banque pour faire opposition au virement ou au chèque.
  • Saisir la DDCCRF, la Direction départementale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, voir economie.gouv.fr
  • Porter plainte
  • Saisir la justice – faites vous aider par un avocat
  • Informer les médias et les associations de consommateurs, ou les organisations professionnelles

 Il est parfois difficile de contester ces arnaques, lisez donc bien vos courriers avant tout paiement. Si vous avez des doutes ou des questions n’hésitez pas à contactez quickjobs.fr !

Quelques outils de gestion pour les micro-entrepreneurs

Quelques outils de gestion pour les micro-entrepreneurs

  Il existe beaucoup d'outils de gestion pour les micro-entrepreneurs. Ces derniers vous assistent depuis la création de votre statut jusqu'au paiement de vos charges. C'est pourquoi nous vous proposons ici les meilleurs exemples d'outils pour gérer vos formalités...

Recevez notre newsletter

Un récapitulatif, tous les mois. Pas de spam. Votre email n'est communiqué à personne.

L'intérim digitale des indépendants

Devenez micro-entrepreneur et trouvez des contrats, gratuitement.

Vous pouvez nous ContacteR à tout moment, ou venir nous voir 🙂

 

79 rue de Sèze, 69006, Lyon

Copyright © 2018 QuickJobs.fr

Comment déclarer son chiffre d’Affaires ?

Comment déclarer son chiffre d’Affaires ?

Depuis le 1er février 2019, tous les auto-entrepreneurs doivent déclarer leur chiffre d’affaire en ligne sur autoentrepreneur.urssaf.fr. Une fois connecté, il suffit de rentrer votre chiffre d’affaires dans la case qui correspond à votre activité.

Le montant de vos cotisations est calculé automatiquement et sera prélevé le jour de l’échéance de votre déclaration.

Voici les étapes à suivre…

Etape 1: Inscription sur autoentrepreneur.urssaf.fr

C’est ma première connexion: Vous cliquez sur mon compte, puis sur je n’ai pas encore de compte. Lors de la création de votre compte, votre SIRET et votre numéro de sécurité sociale vous seront demandés. Pour les prochaines connexions: rendez vous sur “J’ai déjà un compte”, renseignez votre adresse mail (ou votre numéro de sécurité sociale) ainsi que votre mot de passe. 

Etape 2 : La déclaration du Chiffre d’affaire

Vous accédez au formulaire de déclaration. C’est ici que vous indiquerez le montant de votre chiffre d’affaires, dans la ou les cases correspondantes. En cas d’activité mixte, pensez à répartir les sommes encaissées selon la nature de l’activités.

Attention: Vous devez déclarer votre chiffre d’affaire même si celui-ci est de 0€.

Le montant de vos cotisations apparaît automatiquement. Vous n’avez plus qu’à valider. Un accusé de réception apparaît à l’écran, vous pouvez l’imprimer si vous le souhaitez.

Vous avez la possibilité de modifier votre déclaration jusqu’à la date d’exigibilité à midi. Passé ce délai, vous devrez contacter directement l’URSSAF.

Quand faire sa déclaration ?

Vous devez déclarer votre chiffre d’affaire le mois suivant son encaissement.

Remarque: Si vous déclarez trimestriellement, vous avez jusqu’à 1 mois après la fin du trimestre.

Les déclaration doivent être faites avant le dernier jour du mois à midi.

 

Quickjobs.fr peut vous accompagner dans les déclarations, n’hésitez pas à nous contacter si besoin, et pour toute question.

 
Quelques outils de gestion pour les micro-entrepreneurs

Quelques outils de gestion pour les micro-entrepreneurs

  Il existe beaucoup d'outils de gestion pour les micro-entrepreneurs. Ces derniers vous assistent depuis la création de votre statut jusqu'au paiement de vos charges. C'est pourquoi nous vous proposons ici les meilleurs exemples d'outils pour gérer vos formalités...

Recevez notre newsletter

Un récapitulatif, tous les mois. Pas de spam. Votre email n'est communiqué à personne.

L'intérim digitale des indépendants

Devenez micro-entrepreneur et trouvez des contrats, gratuitement.

Vous pouvez nous ContacteR à tout moment, ou venir nous voir 🙂

 

79 rue de Sèze, 69006, Lyon

Copyright © 2018 QuickJobs.fr

Peut on cumuler plusieurs activités ?

Peut on cumuler plusieurs activités ?

1-Peut-on cumuler plusieurs activités ?

Vous souhaitez charger des marchandises et faire du nettoyage pour des entreprises ? Adopter la double casquette ? Pas de panique, rien n’empêche un micro-entrepreneur d’exercer plusieurs activités. En revanche, il est impossible d’avoir plusieurs micro-entreprises !

Vous pouvez exercer des activités de même natures ( ex: deux activités de prestations de services) ou des activités mixte (ex : achat vente et prestation de services).
Vous n’avez pas besoin de faire deux déclaration de chiffre d’affaire, tout se passe sur la même déclaration.

2-Comment déclarer une deuxième activités ?

  • Au moment de la création de votre statut

Lors de la création de votre auto-entreprise, vous devez déterminer votre activité principale qui correspond à l’activité dégageant le plus de chiffre d’affaire. Elle détermine votre CFE (Centre de Formalités des Entreprises) et votre code APE.

  • Ajouter une activité en cours de route

Pour ajouter une activité vous devez la déclarer, soit en remplissant et renvoyant un formulaire papier ou en ligne sur CFE.net. Vous devez en informer votre CFE.
Même si vous cumulez deux activités, votre auto-entreprise garde un seul numéro SIREN et SIRET. Les plafonds de chiffre d’affaires et de TVA ne sont pas doublés.
Si vous souhaitez un article détaillant la procédure en ligne sur CFE.net, dite le nous en commentaire.

 Quickjobs peut vous aider à faire la demande d’ajout d’activités en tenant compte des spécificités liée à l’activités. Contactez quickjobs.fr

Quelques outils de gestion pour les micro-entrepreneurs

Quelques outils de gestion pour les micro-entrepreneurs

  Il existe beaucoup d'outils de gestion pour les micro-entrepreneurs. Ces derniers vous assistent depuis la création de votre statut jusqu'au paiement de vos charges. C'est pourquoi nous vous proposons ici les meilleurs exemples d'outils pour gérer vos formalités...

Recevez notre newsletter

Un récapitulatif, tous les mois. Pas de spam. Votre email n'est communiqué à personne.

L'intérim digitale des indépendants

Devenez micro-entrepreneur et trouvez des contrats, gratuitement.

Vous pouvez nous ContacteR à tout moment, ou venir nous voir 🙂

 

79 rue de Sèze, 69006, Lyon

Copyright © 2018 QuickJobs.fr