Le fond de solidarité pour les indépendants est désormais plus accessible

Le fond de solidarité pour les indépendants est désormais plus accessible

Cet article est une mise à jour de celui dédié aux aides mises en place en faveur des indépendants suite au confinement dû au COVID-19.

Assouplissement des règles d’éligibilité

Depuis le 16 Avril, le gouvernement a assoupli les règles d’éligibilité et désormais, le fond de solidarité est plus accessible. 

Toutes les entreprises en difficultés sont désormais éligibles à cette aide. Ne sont exclus que les entreprises mises en liquidation judiciaire avant la date du 1er Mars 2020 et non plus toutes les entreprises en cessation de paiement.

Renforcement des aides pour les entreprises en difficultés

Le calcul du montant de l’aide se faisait en fonction du résultat de la période de l’année précédente. Désormais, le calcul peut se faire de trois manières différentes, en fonction de laquelle est la plus avantageuse pour l’entreprise:

– Par rapport à la même période de l’année précédente (comme précédemment)

– Par rapport au chiffre d’affaires mensuel moyen de l’année 2019

– Pour les entreprises créées après le 1er avril 2019, par rapport au chiffre d’affaires mensuel moyen sur la période comprise entre la date de création de l’entreprise et le 29 février 2020. 

Si vous n’avez toujours pas fait la demande pour le fond de solidarité, vous pouvez vous rendre sur le site impot.gouv depuis votre espace personnel.

 

 

Peut-on cumuler plusieurs micro-entreprises ?

Peut-on cumuler plusieurs micro-entreprises ?

   Quelle forme juridique choisir quand on veut exercer plusieurs activité ? Peut-on créer plusieurs statut d’auto-entrepreneur ? Peut-on exercer plusieurs activités avec une seule entreprise ? Tout d’abord il convient de distinguer deux catégories d’entreprises: Les...

Comment rebondir après un échec ?

Comment rebondir après un échec ?

  L'entreprenariat est comme un grand saut dans le vide, la prise de risque est réelle et 50% des entreprises disparaissent ou déposent le bilan avant 5 ans d’activité. Cependant, l'échec n’est pas une fatalité pour autant. Il est nécessaire de le voir comme une...

Recevez notre newsletter

Un récapitulatif, tous les mois. Pas de spam. Votre email n'est communiqué à personne.

Chaque jour une opportunité.

Devenez micro-entrepreneur et trouvez des contrats gratuitement.

Vous pouvez nous ContacteR à tout moment, ou venir nous voir 🙂

 

57 rue Camille, 69003, Lyon

Copyright © 2018 QuickJobs.fr

Peut-on cumuler plusieurs micro-entreprises ?

Peut-on cumuler plusieurs micro-entreprises ?

Quelle forme juridique choisir quand on veut exercer plusieurs activité ? Peut-on créer plusieurs statut d’auto-entrepreneur ? Peut-on exercer plusieurs activités avec une seule entreprise ?

Tout d’abord il convient de distinguer deux catégories d’entreprises:

  • Les entreprise individuelles: EI, EIRL, auto-entreprise et micro-entreprise
  • Les sociétés: SA, SARL, SAS, EURL ou encore les SNC

La principale différence entre ces deux catégories réside dans le statut juridique adopté. Dans le cas des entreprises individuelles, le dirigeant créer une entreprise dite “en nom propre”. Il exerce ainsi son activité en son nom et facture ses prestations de la sorte.

Dans le cas des sociétés, une nouvelle personne morale est créée qui est distincte du chef d’entreprise. Cette distinction a un impact sur les règles de cumul d’activités entrepreneuriales.

Est-il possible de cumuler plusieurs entreprises pour une même personne ?

Légalement, il est impossible pour une seule et même personne de créer plusieurs entreprises individuelles, quelle que soit sa forme juridique. L’individu ne peut être le représentant moral que d’une seule entreprise et ne peut donc pas créer plusieurs structures à son nom. 

Concernant les sociétés, il est tout à fait possible de créer ou de posséder des parts dans plusieurs entreprises. Pour chaque sociétés, une nouvelle personne morale est ainsi créée. 

Il en va de même pour le cumul d’une société et d’une entreprise individuelle. Par exemple, un individu peut tout à fait être le président d’une société de menuiserie et d’exercer une activité de rénovation en parallèle grâce à sa micro-entreprise. 

Est-il possible de cumuler plusieurs activités au sein d’une même entreprise individuelle ?

Bien que l’on ne puisse pas créer plusieurs entreprises individuelles, il est tout à fait possible de déclarer plusieurs activité au sein d’une seule et même entreprise. Lors de la création de sa micro-entreprise, vous devez déclarer une activité principale et vous pouvez également déclarer une activité secondaire même si elle n’est pas liée à la première.

Vous pouvez également consulter notre article dédié comment déclarer plusieurs activités pour son auto-entreprise.

Peut-on cumuler plusieurs micro-entreprises ?

Peut-on cumuler plusieurs micro-entreprises ?

   Quelle forme juridique choisir quand on veut exercer plusieurs activité ? Peut-on créer plusieurs statut d’auto-entrepreneur ? Peut-on exercer plusieurs activités avec une seule entreprise ? Tout d’abord il convient de distinguer deux catégories d’entreprises: Les...

Comment rebondir après un échec ?

Comment rebondir après un échec ?

  L'entreprenariat est comme un grand saut dans le vide, la prise de risque est réelle et 50% des entreprises disparaissent ou déposent le bilan avant 5 ans d’activité. Cependant, l'échec n’est pas une fatalité pour autant. Il est nécessaire de le voir comme une...

Recevez notre newsletter

Un récapitulatif, tous les mois. Pas de spam. Votre email n'est communiqué à personne.

Chaque jour une opportunité.

Devenez micro-entrepreneur et trouvez des contrats gratuitement.

Vous pouvez nous ContacteR à tout moment, ou venir nous voir 🙂

 

57 rue Camille, 69003, Lyon

Copyright © 2018 QuickJobs.fr

Auto-entrepreneur: de quelles aides pouvez-vous bénéficier durant le confinement ?

Auto-entrepreneur: de quelles aides pouvez-vous bénéficier durant le confinement ?

Lundi 16 mars 2020, le président Emmanuel Macron annonçait le confinement général dans le pays ainsi que les premiers dispositifs d’aides aux entreprises et aux salariés. Grands oubliés des premières annonces, les indépendants pourront tout de même bénéficier d’un aide exceptionnelle pouvant aller jusqu’à 1500€. Bien que les contours de cette mesure ne soient pas encore totalement définis, voici un récapitulatif de l’ensemble des aides dont vous pouvez bénéficier à ce jour.

 

Report des charges sociales et fiscales

L’URSSAF a ainsi mis en place un certain nombre d’aides et de reports d’échéances en faveur des indépendants:

Les charges sociales du mois de mars ne seront pas prélevés ce mois-ci. Vous aurez tout de même à les payer mais elles seront échelonnés du mois d’avril jusqu’au mois de décembre. Le report de cette échéance pourrait se prolonger de 30 jours au même titre que la durée du confinement.
Vous pouvez en faire la demande sur votre portail URSSAF en suivant le chemin: Messagerie → Nouveau message → Gestion de mon auto-entreprise → Je rencontre des difficultés de paiement.

Au même titre que les charges sociales, vous pouvez demander un report de vos échéances pour vos charges fiscales (impôts sur le revenu et impôt sur les sociétés).
Si vous avez opté pour le prélèvement à la source: Vous avez la possibilité de moduler vos acomptes et de les reporter à la période suivante. Dans le cas d’un acompte mensuel, vous pourrez demander jusqu’à trois reports. Pour cela, il vous suffit de vous rendre sur votre compte impots.gouv dans la rubrique “gérer mon prélèvement à la source”. 
Pour tous les autres cas: il vous suffit de demander le report en complétant le formulaire mis en ligne par la direction générale des finances publiques.

 

Le fond de solidarité exceptionnel

C’est la fameuse aide de 1500€ annoncée le mardi 17 mars par le gouvernement. Mais quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

  • Si votre activité s’arrête à cause de l’urgence sanitaire
  • Si vous enregistrez une baiss de chiffre d’affaire de plus de 70% par rapport au mois de mars 2019

Sachez tout de même que cette aide concerne également les auto-entrepreneurs ayant démarré leur activité il y a moins d’un an.

Le montant maximum de l’aide est donc de 1500€ dans le cas ou votre perte de CA serait de ce montant ou plus. Dans le cas d’une perte inférieur, l’aide qui vous sera attribué sera logiquement inférieure.

Pour en bénéficier vous pourrez faire la demande à partir du 1er Avril sur le site impot.gouv depuis votre compte professionnel. Si vous n’avez pas encore de compte pro à ce jour, faites rapidement la demande car les délais de traitement peuvent être long.

 

Ces mesures spécifiques en faveur des indépendant ne sont les pas les seules. Sachez que vous pouvez bénéficier d’autres aides comme l’indemnisation en cas de garde d’enfant à domicile (faire la demande sur le site declare.ameli) ainsi que des aides étendues à l’ensemble des français.

Il demeure encore de nombreuses zones d’ombre quant aux modalités des aides mais nul doute que le gouvernement éclairera certains points dans les jours à venir.

 

Peut-on cumuler plusieurs micro-entreprises ?

Peut-on cumuler plusieurs micro-entreprises ?

   Quelle forme juridique choisir quand on veut exercer plusieurs activité ? Peut-on créer plusieurs statut d’auto-entrepreneur ? Peut-on exercer plusieurs activités avec une seule entreprise ? Tout d’abord il convient de distinguer deux catégories d’entreprises: Les...

Comment rebondir après un échec ?

Comment rebondir après un échec ?

  L'entreprenariat est comme un grand saut dans le vide, la prise de risque est réelle et 50% des entreprises disparaissent ou déposent le bilan avant 5 ans d’activité. Cependant, l'échec n’est pas une fatalité pour autant. Il est nécessaire de le voir comme une...

Recevez notre newsletter

Un récapitulatif, tous les mois. Pas de spam. Votre email n'est communiqué à personne.

Chaque jour une opportunité.

Devenez micro-entrepreneur et trouvez des contrats gratuitement.

Vous pouvez nous ContacteR à tout moment, ou venir nous voir 🙂

 

57 rue Camille, 69003, Lyon

Copyright © 2018 QuickJobs.fr

Comment rebondir après un échec ?

Comment rebondir après un échec ?

L’entreprenariat est comme un grand saut dans le vide, la prise de risque est réelle et 50% des entreprises disparaissent ou déposent le bilan avant 5 ans d’activité. Cependant, l’échec n’est pas une fatalité pour autant. Il est nécessaire de le voir comme une opportunité, un moyen de se reprendre en mains même lorsque l’horizon semble obscurci. Alors comment rebondir après un échec professionnel ?

 

Assumer

Intégrer l’échec, dépasser le déni, se remettre en question

Le premier point à corriger pour ces entrepreneurs est d’accepter ce qu’ils voient comme une fatalité, un drame et de dépasser sa conception de l’échec. En effet, il n’est pas perçu comme quelque chose de naturel alors qu’il est nécessaire, voire obligatoire. La première étape consiste donc à assumer la situation et s’en libérer.

A travers l’échec, on apprend énormément. C’est la base de l’apprentissage et de l’évolution personnelle, c’est ainsi que l’on apprend à anticiper et par la suite revenir plus fort, plus lucide et acquérir du recul sur la situation.

La défaite est une situation frustrante, désagréable, mais elle représente un passage quasi obligatoire. C’est de cette manière que chacun est voué à s’éveiller, à s’améliorer en tirant les bonnes conclusions de ses échecs passés.

Aller de l’avant 

Dépasser la frustration et en tirer des points positifs pour le futur

La seconde étape consiste à avancer en analysant les aspects négatifs et positifs de la situation vécue. L’important est de comprendre à la fois pourquoi cela n’a pas marché, comment cette situation aurait pu être évitée et par la suite savoir mieux anticiper pour ne pas reproduire la même erreur.

« La folie c’est de faire la même chose encore et encore et de s’attendre à un résultat différent. » Albert Einstein

L’objectif est donc clair, analyser ses erreurs passées pour ne pas les reproduire, d’où l’importance de ce bilan rétrospectif. On dit que l’entrepreneur qui saura le mieux rebondir aura prévu au préalable plusieurs « plan » de secours, dans le cas où le premier ne s’avèrerai pas pertinent.

Finalement, pour comprendre l’enjeu de l’échec dans le monde professionnel actuel, il suffit de regarder le parcours de certains des plus grands entrepreneurs mondiaux, de s’inspirer de leurs échecs et surtout leur rebond.

Peut-on cumuler plusieurs micro-entreprises ?

Peut-on cumuler plusieurs micro-entreprises ?

   Quelle forme juridique choisir quand on veut exercer plusieurs activité ? Peut-on créer plusieurs statut d’auto-entrepreneur ? Peut-on exercer plusieurs activités avec une seule entreprise ? Tout d’abord il convient de distinguer deux catégories d’entreprises: Les...

Comment rebondir après un échec ?

Comment rebondir après un échec ?

  L'entreprenariat est comme un grand saut dans le vide, la prise de risque est réelle et 50% des entreprises disparaissent ou déposent le bilan avant 5 ans d’activité. Cependant, l'échec n’est pas une fatalité pour autant. Il est nécessaire de le voir comme une...

Recevez notre newsletter

Un récapitulatif, tous les mois. Pas de spam. Votre email n'est communiqué à personne.

Chaque jour une opportunité.

Devenez micro-entrepreneur et trouvez des contrats gratuitement.

Vous pouvez nous ContacteR à tout moment, ou venir nous voir 🙂

 

57 rue Camille, 69003, Lyon

Copyright © 2018 QuickJobs.fr

Que faut-il retenir de la réforme des retraites ?

Que faut-il retenir de la réforme des retraites ?

Alors que le bras de fer fait rage entre le gouvernement et les partenaires sociaux au sujet de la réforme des retraites, il n’est pas toujours facile de distinguer le vrai du faux dans des débats sans cesse plus confus.

Même si le gouvernement reste encore flou sur certains aspects de la réforme, comme celui de l’âge pivot, nous pouvons déjà faire un premier bilan des mesures les plus importantes. Voici ce qu’il faut retenir de la réforme des retraites:

La fin des régimes spéciaux

Aujourd’hui en France, on dénombre pas moins de 42 régimes spéciaux différents: le régime des indépendants, le régime de la SNCF, celui des élus… Autant de subtilités législatives qui rendaient tout équilibrage impossible tant le modèle était complexe. L’objectif du gouvernement est avant tout d’harmoniser l’ensemble des régimes pour un système universel, quel que soit la profession exercée.

Qui est concerné ?

Les Français nés avant 1975 ne seront pas concernés par la réforme. La génération de 1975 qui prendra sa retraite vers 2037 aura 70 % de sa retraite calculée selon l’ancien système . La génération née en 2004 qui entrera pour la première fois sur le marché du travail en 2022 intégrera directement le nouveau système.

Quels changements pour l’âge de départ à la retraite ?

C’est l’une des zones d’ombre de la réforme. Le gouvernement assure ne pas vouloir toucher à l’âge minimum à la retraite et souhaite mettre en place un système de bonus-malus pour le pondérer. Néanmoins, c’est sur ce point que le gouvernement reste assez flou et rien ne semble totalement figé. L’âge pivot est fixé à 64ans mais semble être un point de négociation avec les partenaires sociaux et est susceptible de changer dans les prochaines semaines.

Concrètement, il est toujours possible de partir à la retraite à 62 ans, mais il faudra travailler jusqu’à 64ans pour ne pas subir une décote de sa retraite à hauteur de 1,25% par trimestre. Au delà de 64 ans, la retraite sera surcôté de 1,25% pour chaque trimestre.

 

Quelles exceptions pour le régime universel ?

Même si le nouveau régime se veut le plus harmonisé possible, certains critères seront tout de même pris en compte dans le calcul des indemnités: carrière longue, métiers pénibles ou dangereux, handicap…

De plus, certains métiers de la fonction publique bénéficieront de certaines particularité comme les gendarmes et les militaires.

Si vous souhaitez plus d’informations sur la réforme des retraites, nous vous invitons à vous rendre sur le site dédié du gouvernement afin de connaitre les détails des changements.

Peut-on cumuler plusieurs micro-entreprises ?

Peut-on cumuler plusieurs micro-entreprises ?

   Quelle forme juridique choisir quand on veut exercer plusieurs activité ? Peut-on créer plusieurs statut d’auto-entrepreneur ? Peut-on exercer plusieurs activités avec une seule entreprise ? Tout d’abord il convient de distinguer deux catégories d’entreprises: Les...

Comment rebondir après un échec ?

Comment rebondir après un échec ?

  L'entreprenariat est comme un grand saut dans le vide, la prise de risque est réelle et 50% des entreprises disparaissent ou déposent le bilan avant 5 ans d’activité. Cependant, l'échec n’est pas une fatalité pour autant. Il est nécessaire de le voir comme une...

Recevez notre newsletter

Un récapitulatif, tous les mois. Pas de spam. Votre email n'est communiqué à personne.

Chaque jour une opportunité.

Devenez micro-entrepreneur et trouvez des contrats gratuitement.

Vous pouvez nous ContacteR à tout moment, ou venir nous voir 🙂

 

57 rue Camille, 69003, Lyon

Copyright © 2018 QuickJobs.fr